François Salvaing

Accueilli pour trois mois, François Salvaing vient poursuivre à La Tour-d’Aigues l’écriture d’une fiction qui relate le parcours  d’un industriel du sud de la France et de sa famille entre 1939 et 2015. Auteur d’une trentaine de livres, il s’est essayé à une grande diversité de formes narratives, recherchant toujours une écriture au plus proche de chacun de ses projets. La justice, la honte, la dignité sont des thèmes récurrents dans ses livres qu’ils soient du côté de l’imaginaire (Misayre !Misayre !), de l’histoire (Casablanca) ou de l’actualité (La Phrase).

Rencontre avec l'auteur

Avec la complicité de Thierry Guichard et Raphaël France-Kullmann

Un entretien mené par Thierry Guichard pour rencontrer l’auteur et ses textes. Il y sera surement question de la mémoire, d’histoire(s), de politique, de son parcours de journaliste, peut-être aussi de son roman en cours d’écriture, de Casablanca ou du renoncement d’un premier ministre…

Raphaël France-Kullmann , comédien, accompagne cet échange de lectures d’extraits.

Jeudi 29 Septembre 2016  - Bibliothèque de La Tour-d'Aigues (84240)  - 17h00
Entrée libre

Raphaël France-Kullmann intègre, en 2000, la compagnie Éclats de Scènes (84) avec laquelle il joue une vingtaine de spectacles. En 2013 il joue, entre autres, dans Iphigénie ou le péché des Dieux (Les Nuits de l’Enclave, Valréas). Auteur dramatique, il a écrit une dizaine de pièces de théâtre (toutes montées). En 2015, il joue dans Bidoche Market de Michel Bellier, mise en scène Joëlle Catino (Avignon). Raphaël France-Kullmann lit à haute voix lors des festivals littéraires (Les Correspondances de Manosque et Les Escapades littéraires de Draguignan).

Et aussi…

Cinéma

Reflets dans un œil d'or, réalisé par John Huston (1967) 

Une soirée pour découvrir ou redécouvrir, un texte et son adaptation cinématographique : Reflets dans un œil d'or, bref et dense roman de Carson Mc Cullers paru en 1941, adapté en 1967 par John Huston. 

La romancière y déroule les étapes d'un drame passionnel peu classique, tissé de relations singulières : conflits sexuels, rapports d'autorité enfermement...  Avec dextérité, elle dévoile ou laisse soigneusement dans l'ombre les ressorts inconscients qui guident ses personnages. Parce qu'il aurait aimé en écrire le premier paragraphe, François Salvaing a souhaité le partager avec le public, avec la complicité de Jean-Marc Fort, comédien. 

Ce film du prolifique John Huston est l’un des rares exemples d’adaptation cinématographique dont ne se plaignent pas ceux qui ont au préalable lu et aimé l’œuvre littéraire originelle. Les acteurs, au premier rang desquels Marlon Brando et Elisabeth Taylor, servent au mieux la cruelle histoire tramée par la délicate romancière Carson Mac Cullers : deux officiers, deux femmes, un philippin et un cheval, repliés dans un poste militaire du sud des Etats Unis. F.S

Buffet dînatoire entre la lecture et la projection - sur réservation auprès du Cigalon (soirée 10 euros)

 

Jeudi 13 Octobre 2016  - Cinéma Le Cigalon  - 17h30
soirée 10 euros - projection seule tarifs habituels

Formé au jeu théâtral et à la lecture à haute voix notamment auprès de Daniel Mesguich et Jean-Pierre Raffaelli, il a effectué de nombreuses lectures de textes d'auteurs contemporains (Paul Fournel, Sébastien Brebel, Lydie Salvayre, Marcus Malte...) et anime régulièrement des ateliers de lecture.

A haute voix

Italo Calvino, Joseph Roth, John Updike lus par Jérémie Bédrune

Des extraits de Cœur de lièvre de John Updike, la Fuite sans fin de Joseph Roth et Cosmicomics d’Italo Calvino sont lus par Jérémie Bédrune, comédien, lecteur enthousiaste et touche-à-tout talentueux.

Les personnages de ces trois livres courent, fuient, dérivent, propulsés, parfois malgré eux dans des mondes en proie à des mutations cosmiques, historiques ou intimes. A travers leurs lignes de fuite, Italo Calvino, John Updike et Joseph Roth dessinent aussi leur vision du monde.

Plus d'informations

Jeudi 03 Novembre 2016  - Bibliothèque de Beaumont-de-Pertuis (84120)  - 18h00
Entrée libre

Formé dans un premier temps à l’Académie théâtrale de l’Union (Limoges), puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique (Paris), Jérémie Bédrune prête régulièrement sa voix pour des fictions radiophoniques ou des enregistrements à Radio France, réalisés par Christine Bernard-Sugy : Au fil de l’histoire, Fictions, … Il a également participé à de nombreuses animations littéraires mises en place par des bibliothèques, avec des lectures d’auteurs étrangers.

Rencontre avec Bernard Chambaz

Invité de François Salvaing
avec la complicité de Valérie Beuf

Venu de la poésie à la prose sans jamais renoncer à faire de sa prose poésie, Chambaz est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages. Avec lui nous plongeons dans l’Histoire (de son Arbre de vies en 1992 consacré à Thermidor à son tout récent Vladimir Vladimirovitch qui zigzague autour du personnage de Poutine), ou nous roulons à vélo sur les routes du Tour, du Giro et de la Vuelta. Quel que soit son sujet, dans une langue chargée de nostalgies, Chambaz se montre l’héritier de grands écrivains comme Julien Gracq ou Claude Simon. F.S

Plus d'informations sur cette rencontre

Jeudi 17 Novembre 2016  - Bibliothèque de Cabrières-d'Aigues (84240)  - 17h00
Entrée libre

Bernard Chambaz est né en 1949, Il a publié des livres de poésie (dont E et Eté 2), des romans (dont Dernières nouvelles du martin-pêcheur et Vladimir Vladimirovitch), des récits de voyage, des essais sur la peinture, l'histoire et le sport. Ses livres ont reçu de nombreux prix littéraires : prix Apollinaire en 2005 pour Eté, Prix Louis Guilloux en 2009 pour Yankee
Son dernier roman, A tombeau ouvert, parait en août 2016 aux éditions Stock. 

A haute voix

Gabriel Garcia Marquez, lecture par Jérémie Bédrune et Jean-Marc Fort

Évoquer Gabriel Garcia Marquez, c’est convoquer l’imagination folle d’un écrivain sans limites, où la fiction paraît plus vraie que la réalité, où le fantastique tient lieu de quotidien. Entre Cent ans de solitude, L’amour aux temps du choléra, pour ne citer que deux de ses titres, et son autobiographie Vivre pour la raconter, les frontières se fondent, se floutent et l’on mesure à quel point le flot de sa vie a nourri l’encre de ses fictions. Ou le contraire ? C’est ce qui est donné à entendre lors de cette lecture.

Vendredi 25 Novembre 2016  - Bibliothèque municipale de Jouques (13490)  - 19h30
Entrée libre

Formé dans un premier temps à l’Académie théâtrale de l’Union (Limoges), puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique (Paris), Jérémie Bédrune prête régulièrement sa voix pour des fictions radiophoniques ou des enregistrements à Radio France, réalisés par Christine Bernard-Sugy : Au fil de l’histoire, Fictions, … Il a également participé aux animations littéraires mises en place par des bibliothèques départementales, avec des lectures d’auteurs étrangers.

Formé au jeu théâtral et à la lecture à haute voix notamment auprès de Daniel Mesguich et Jean-Pierre Raffaelli, il a effectué de nombreuses lectures de textes d'auteurs contemporains (Paul Fournel, Sébastien Brebel, Lydie Salvayre, Marcus Malte...) et anime régulièrement des ateliers de lecture.

Rencontre avec Danièle Linhart

Invitée de François Salvaing
avec la complicité de Michel Gairaud

Le sujet de cette sociologue, directrice de recherche au CNRS, de ses débuts à aujourd’hui, est le travail. Comment évolue-t-il ? En quoi nous marque-t-il ? Ou nous manque-t-il ? En quoi son organisation nous parle-t-elle de la société toute entière ? De très nombreuses enquêtes menées, elle a tiré des ouvrages majeurs dont La Comédie humaine
du travail ou Perte d’emploi, perte de soi. Elle m’a aidé à l’occasion de l’écriture de La Boîte. F. S.

Vendredi 02 Décembre 2016  - Bibliothèque de La Bastidonne  - 17h00
Entrée libre

Danièle Linhart est sociologue du travail, directrice de recherches émérite au CNRS, et membre de l'équipe "Genre-Travail, Mobilités" du Laboratoire CRESPPA. Elle travaille sur la modernisation managériale, les évolutions du travail et du rapport au travail dans le secteur privé et public, la place du travail dans la société. Elle a publié récemment La comédie humaine du travail; de la déshumanisation taylorienne à la surhumanisation managériale, Eres, 2015